Droit des personnes, de la famille et de leur patrimoine

Les violences conjugales

La lutte contre les violences conjugales est au coeur de l'actualité.
Les auteurs comme les victimes doivent être aidés et conseillés
Droit des personnes, de la famille et de leur patrimoine

L’assistance de l’avocat

Le Cabinet dispose d’une grande expérience dans ce domaine pour vous assister et vous représenter dans le cadre des procédures à bref délai ou tendant à obtenir une ordonnance de protection.

Le conjoint qui se voit reprocher des violences conjugales ou intra-familiales doit également s’entourer d’un avocat dans le cadre d’une procédure qui serait engagée contre lui. Une décision peut être lourde de conséquences et il ne faut jamais hésiter à solliciter l’assistance d’un avocat.

De la même manière, les violences conjugales peuvent donner lieu à des procédures pénales devant le Tribunal Correctionnel notamment et tant les droits des victimes que ceux des mis en cause doivent être préservés par la présence d’un avocat qui conseille et défend.

Questions fréquentes

Comment prouver des violences conjugales dans une procédure de divorce ?

Prouver des violences conjugales dans une procédure de divorce peut s’avérer essentiel, notamment dans un divorce pour faute ou pour obtenir des mesures de protection. Les preuves peuvent prendre diverses formes : témoignages de voisins, d’amis ou de membres de la famille, rapports médicaux attestant des blessures physiques, constats d’huissier, correspondances ou messages électroniques injurieux ou menaçants.

La preuve des violences psychologiques peut être plus difficile à apporter, mais des attestations de professionnels de la santé mentale ou d’autres témoins peuvent être utiles. Il est crucial de consulter un avocat pour s’assurer que les preuves sont collectées et présentées de manière appropriée et légale.

Quels sont les recours disponibles pour les victimes de violences conjugales ?

Les victimes de violences conjugales ont plusieurs recours. Sur le plan pénal, elles peuvent porter plainte contre leur agresseur pour des violences, des menaces ou tout autre comportement abusif. Sur le plan civil, elles peuvent demander une ordonnance de protection pour interdire à l’agresseur de les approcher ou de les contacter.

Dans le contexte d’une procédure de divorce, le juge peut prendre des mesures provisoires pour assurer la sécurité de la victime, comme l’attribution du logement conjugal à la victime ou la limitation du droit de visite de l’agresseur.

Enfin, il existe de nombreux services d’aide et de soutien pour les victimes de violences conjugales, notamment des numéros d’urgence, des centres d’hébergement et des groupes de soutien.

Les intérêts de la procédure amiable dans un divorce

La procédure amiable de divorce peut être une option intéressante pour les couples qui souhaitent mettre fin à leur mariage de manière pacifique et rapide. Les avantages de cette procédure sont les suivants:

  • Elle est généralement plus rapide et moins coûteuse qu’une procédure judiciaire, car elle permet aux époux de régler les questions liées à leur divorce de manière négociée, plutôt que de les soumettre à un juge.
  • Elle permet aux époux de maintenir une certaine forme de communication et de collaboration, même après la rupture du mariage.
  • Elle permet aux époux de régler les questions liées à leur divorce de manière plus flexible et adaptée à leurs besoins spécifiques.
  • Elle permet aux époux de conserver une certaine confidentialité, car les détails de leur divorce ne seront pas rendus publics comme cela peut être le cas lors d’une procédure judiciaire.
  • Elle permet aux époux de régler les questions liées à la garde des enfants, à la pension alimentaire et au partage des biens de manière plus équitable et moins conflictuelle.

Il est important de noter qu’il est recommandé de consulter un avocat spécialisé en droit de la famille avant de décider de procéder à un divorce amiable, pour vous aider à comprendre les conséquences juridiques de cette démarche et pour vous représenter lors des négociations.

Comment un avocat peut-il aider une victime de violence conjugale ?

Un avocat peut jouer un rôle crucial dans l’aide apportée à une victime de violence conjugale. Il peut conseiller la victime sur les options juridiques disponibles, aider à rassembler et à présenter les preuves des violences, représenter la victime lors des audiences devant le juge, négocier des accords de séparation ou de divorce, et aider à obtenir des mesures de protection. L’avocat peut également diriger la victime vers des services d’aide et de soutien adaptés à sa situation.

Quels sont les impacts des violences conjugales sur la procédure de divorce ?

Les violences conjugales peuvent avoir un impact significatif sur la procédure de divorce. Elles peuvent constituer un motif de divorce pour faute, qui peut avoir des répercussions sur la prestation compensatoire ou le partage des biens.

Le juge peut prendre en compte les violences conjugales pour déterminer les mesures provisoires et définitives concernant la résidence des enfants, le droit de visite et la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants.

Le fait d’avoir été victime de violences conjugales peut également avoir un impact sur le bien-être psychologique et émotionnel de la victime, ce qui peut influencer sa capacité à participer efficacement à la procédure de divorce. Il est donc essentiel pour les victimes de violences conjugales de bénéficier d’un soutien juridique et psychologique approprié tout au long de la procédure de divorce.

Voir aussi…
Actualités sur le sujet
Contact & Rendez-vous

Des questions ? Contactez-nous.

Avocat à Aix en Provence depuis plus de 25 ans, Maître Véronique DALBIES met toute sa compétence et son expérience à votre service pour répondre à vos questions.

Contact